Les plages du Nord: Qui peut s’en passer?

Le nord est connu pour son nombre important d’hotels tels que Maritim Hotel, Le Méridien, L’intercontinental, entre autres. Ces hotels sont bondés de touristes et le résultat: ils sont proches des plages magnifiques du nord de l’ile. Les villages de pecheurs tels que Pointe aux Piments et Trou aux Biches nous font faire un retour en arriere et nous imaginons la vie d’antan.

Poisson frais a Grand Baie

Acheter des poissons frais sur la plage et manger un ”mine bouillie” tout en faisant connaissance avec les gens de la plage donnent une ambiance purement mauricienne telle que l’on aime. La nuit nous pouvons y admirer un coucher de soleil magnifique accompagnés de quelques amis. Le séga ne sera pas mit de coté.

Comment parler des plages du nord sans mentionner Grand Baie? Village touristique ou se trouvent plusieurs restaurants proposant des plats succulants. Les tours en Catamaran, les magasins et les activités nautique mettent Grand Baie en valeur.

Quant a Pereybere, c’est plutot la plage des jeunes. Tous les dimanches, cette plage du nord est remplie de jeunes qui viennent pour passer un moment de détente entre amis. Nous pouvons aussi y etre en famille car la belle baie de Pereybere est faite pour etre admirée. Il faut en profiter !

PRAMILA PATTEN IS THE FIRST MAURITIAN TO BE ELECTED ON A UN COUNCIL

The Secretary –General of the United Nations Antonia Guterres has appointed Pramila Patten, a distinguished Mauritian barrister as a representative on sexual violence in conflict. Her predecessor was Zainab Hawa Bangura from Sierra Leone and she was widely praised for her service. Ms Patten has previously served as a member on a committee for the elimination of all forms of discrimination against women so her expertise on the subject is what got her this prized position.

She has been a member of the High Level advisory group for the global study on implementation of Security Council resolution 1325 on women, peace and security. Prior to that position, she served as a member on the advisory panel for the African women’s rights observatory, a subsidiary of the UN under the aegis of Economic Commission for Africa. Her impressive record is not her only forte as her compassion and integrity have made her strive to build a better world for the underprivileged.

Among her most coveted international roles, she has had the distinction of being a member of the Advisory Committee of the Due Diligence Framework Project from 2010 to 2014, she has served as an advisor in the Ministry of Women’s Rights, Child Development and Family Welfare from 2000 to 2004 and she was a member of the International Women’s Rights Action Watch from 1993 to 2002. Moreover, she served as a District Court Magistrate from 1987-1988. If anything, she exemplifies the role of the modern accomplished woman.

Her election at the UN level is a source of pride for Mauritius and an inspiration for all Mauritian women. Pramila Patten has shown us that it is through education and perseverance that one can achieve global recognition and contribute to the advancement of humanity.

EASTER: THE VICTORY OF INNOCENCE OVER MALEVOLENCE

Millions of Christians around the world are celebrating the ascent of Jesus Christ this Sunday. He went to the land beyond and came back, a symbolic reference to his greatness. After braving the Roman authorities who callously sentenced him to death by crucifixion, Jesus Christ emerged from the grave to claim the land of his holy father. Bewildered and utterly mesmerized, people began to assemble to offer their devotion in masses. But this isn’t just a tale of good v/s evil, this is a tale of how gods can sometimes walk amongst mere mortals.

Jesus Christ’s teachings permeate modern society more than any other religion because Christianity is after all a religion devoted to goodness and charity. To commemorate the rise of Jesus Christ, Christians worldwide participated in a 40-day lent (fast) to show their willingness to sacrifice just like Christ did. During these 40 days, pious devotion dominated a Christian’s life, but it wasn’t just religious per se, since it has spiritual attributes as well. Bottom-line is, Jesus Christ personifies the goodness in the world and in this day and age, religiosity of this kind is needed to wash away all the dirt and sins from our lives.

On Good Friday, we were reminded of the benevolence of Jesus Christ in letting his tormentors get away with such atrocious sins, because in life everyone will be tested but not to that extent. During the holy week, there’s a solemn remembrance of the injustices that called for a being like Christ to become the purveyor of holy ideas. Whilst it’s easier to cast stones and ostracize those who are different from us, it is much more fulfilling for our soul to embrace those who wrong us. Jesus Christ’s teachings have changed the world for the better because it brought charity and empathy to the forefront of society’s agenda.

If Jesus does return to us, let it be known to Him that we mortals are still fallible creatures even though his teachings have mollified us. Religion and spirituality go hand in hand, and it’s when they align together that big things happen in the world. On this spiritual day, amidst songs of gospel and ecclesiastical preachings, let us remember that if we want to honour Jesus Christ, the best way is to emulate his gentle character. HAPPY EASTER TO ALL!

Moris Dime : Soyons Mauriciens par l’expression de l’Art

Alors qu’il nous reste moins de 365 jours avant le cinquantième anniversaire de l’Indépendance en 2018 et les 25 ans de la République, Maurice se transforme graduellement en un énorme plateau d’échange culturelle. Créer une sensation de fierté et d’admiration en se basant sur l’histoire de notre nation, c’est le but principal du projet Moris Dime qui a été lancé par l’agence d’art pédagogique Meta-Morphosis.
Meta-Morphosis est en effet une société d’ingénierie culturelle formée en juin 2015. La boite œuvre pour la protection et la préservation des lieux mythiques de l’ile à travers des exploits artistiques.
Sous l’auspice de son Excellence Ameenah Gurib-Fakim, Présidente de l’Ile Maurice, Moris Dime tente de célébrer aux mieux les talents, les savoir-faire et les différents gagne-pains des mauriciens. Derrière l’image parfaite d’une ile paradisiaque et d’une économie qui ne cesse de prospérer depuis presque 50 ans, nous devons reconnaitre tous les efforts et sacrifices que toutes les générations précédentes ont apporté pour faire de l’Ile Maurice ce qu’elle est devenue aujourd’hui. Chaque Mauricien est une partie intégrale de ce qu’est notre ile à ce jour et de ce que deviendra MORIS DIME.
Des artistes locaux et de renommée mondiale, de tous genres et d’univers ont été conviés pour devenir les porte-paroles des Mauriciens. Ils vont transmettre le ressenti des habitants à travers des expressions artistiques sur des murs, conteneurs et autres supports pendant une période de 500 jours.
À l’occasion du Street Art Together, un grand nombre d’artistes amateurs ont egalement collaboré tout récemment pour donner un coup de fraicheur au futur théâtre sous la supervision de cinq artistes mauriciens. A savoir qu’une exposition de photographies de Franck Vogel ainsi que plusieurs autres artistes célèbres sera aussi bientôt à l’affiche. Il faut souligner que Moris Dime invite tous les artistes qui souhaitent contribuer à ce projet de prendre contact avec l’équipe

Ugadi : moment de célébration et de ferveur

Ugadi est un mot composé de deux autres termes, notamment Yuga qui signifie « année » et Aadi qui veut dire le début. Recomposé, Ugadi symbolise la fin d’une année, et le commencement d’une autre selon le calendrier lunaire hindoue. En Inde, dans certains états méridionaux et nordiques tels que l’Andra Pradesh d’où sont issus les Telugus, Ugaadi coïncide avec l’essor du printemps.
Cette journée est célébrée avec beaucoup de joie et de ferveur par nos compatriotes de foi hindoue. Les préparatifs débutent tôt, généralement une semaine avant la fête, le grand nettoyage de la maison est effectué et les vetements neufs sont achetés.
Le jour-J, quelques heures avant le lever du soleil, le seuil des maisons est décoré du « muggu », un amalgame de riz, de grains secs et de plusieurs couleurs alors que des feuilles de mangues et des fleurs sont aussi suspendues à l’entrée des maisons.
Ce mercredi, les telugus se réveilleront très tôt, et vont débuter leur journée par un processus d’assainissement à travers le Mangalam Snanam, qui est un bain purificatoire contenant un mélange de dholl et d’huile parfumée. Ceci sera suivi par des prières et le partage de la nourriture, qui sont tous deux, les bases fondamentales de tous les festivals indiens.
Un préparatif unique qui s’intitule le Ugadi Pachadi est nécessaire dans chaque foyer. Pour cela, on utilise des tamarins fraichement cueillis, des carottes bien sucrées, des mangues fraiches et des fleurs de neem. Ces ingrédients sont ensuite malaxés dans une cruche de terre joliment ornée avant d’être transportée au Mundilum. Le mélange a une signification unique qui représente la douceur et l’amertume, les joies et les peines de la vie. Après les rituels religieux, les croyants visitent leurs proches pour les souhaiter « Ugaadi Abhinandanaalu », ce qui signifie « bonne année » en telugu.
A cette occasion, le Hari Hara Devasthanam Pratha Sarathi Kalakshetram vous invite le mercredi 29 mars 2017 à recevoir les bénédictions du SRI VENKATESWARA SWAMY au temple. La cérémonie se fera sous la direction de l’ACHARYA BRUNDAVANAM PARTHA SARATHI.

Programme du jour :
• Sri Venkateswaraswamy Pushpayagam
Heure: 7:30 am to 10:00 am
• Programme culturelle: Puraskar & Panchanga Sravanam
Heure: 10:30 am to 12:30 pm

Le déjeuner traditionnel sera servi.
Note aux dévots : s’il vous plaît apportez autant de fleurs, tulsi et belpatra que vous souhaitez
RSVP au 57875127